vendredi 13 janvier 2017

Modélisation de l'avion léger Jodel D18

Le groupe d'étudiants de l'association AERODYNE travaille sur l'implantation des commandes de vol  et la conception du train d'atterrissage du Jodel D18. Ils ont donc modélisé la voilure et le train.



dimanche 8 janvier 2017

Un ancien étudiant de retour parmis nous

Kévin QI, ancien étudiant de l'IUT nous rejoint à l'INNOVlab pour quelques mois en stage ingénieur pour concevoir une installation d'essais pour la soufflerie EIFFEL.


dimanche 1 janvier 2017

La fonderie moderne au service de la rétroconception de carters moteurs anciens.

Un remarquable savoir faire de deux entreprise Ventana and Vintair mis en valeur dans cette video.

jeudi 29 décembre 2016

Tournage au Mans pour évoquer les vols des frères Wright en France en 1909

Nous nous sommes retrouvés avec toute l'équipe dans les frimas de l'hivers au Mans pour évoquer les vols des frères Wright en France en 1908. Nous avons rencontré Marc Denoueix spécialiste des frère Wright et Jef Jacquelin pilote de la réplique.

Peu de français le savent mais Wilbur Wright à plus volé en France qu'aux états unis. Il était venu en France à l'invitation d'industriels Sarthois pour faire la démonstration de son appareil. Nous avons eu l'occasion de nous rendre sur le champs de courses des hunaudières ou Wilbur Wright fit son premier vol en Europe le 8 aout 1908.
 Le Flyer de Wilbur Wright sur le champs de courses des hunaudières
 La catapulte qui servait à lancer le Flyer.
Puis nous avons eu l'occasion d'essayer le simulateur de vol du Flyer des frères Wright.




Pas facile de maîtriser la bête avec une très grande instabilité en tangage alliée à une grande paresse en roulis ! Je ne m'en suis pas trop mal débrouillé mais que cette position est inconfortable ! 
Le tangage est piloté par un levier avec un mouvement d'avant en arrière tandis que le roulis est piloté par les mouvements latéraux du bassin qui provoquent le glissement d'un coté à l'autre du chariot relié aux cables !
Vivement l'invention du manche à balais par les français !

Enfin nous avons vu la magnifique replique construite par l'association Sarthe Aéro Rétro.
 Superbes hélices en acajou


lundi 26 décembre 2016

La modélisation de notre JODEL D18 continue. Actuellement les étudiants de l'association AERODYNE travaillent sur la modélisation de l'aile.



jeudi 22 décembre 2016

Les faucheurs de marguerites..

Tournage à la Ferté Alais, avec le musée volant Salis et l'amicale Jean Baptiste Salis qui ont mis en oeuvre un Bleriot 11 équipé d'un authentique moteur Gnome et Rhone rotatif pour une séquence évoquant les pionniers de l'aéronautique.
Le Blériot 11, identique à celui qui relia l'angleterre en 1909

Arthur, chef opérateur video, installant les caméras sur l'aéronef.

Edmond Salis, prêt au départ, casque de cuir, lunettes et écharpe indispensables.

Cales en places, prêt à lancer l'hélice. 

De retour de vol, le capot moteur maculé d'huile de ricin (c'est normal). Le graissage du moteur est assuré par huile perdue.

Gros plan sur le Moteur Gnome et Rhone...

... qui entraine une grande hélice de plus de 2.5 m de diamètre

Votre serviteur aux commandes (juste au sol).

La vue depuis le poste de pilotage. A gauche, le contact magnetos. en face les reservoirs.

Le pilote devait avoir bien froid en volant l'hiver !

Un gros plan sur les languettes freins des écrous d'hélice.





dimanche 18 décembre 2016

P51 Mustang et P40 Warhawk...

Dans le cadre d'un documentaire de 90 minutes sur l'histoire des techniques de l'aviation réalisé pour France 5 nous sommes amenés à rendre visite à des avions mythiques.
Ce jour, tournage à Melun chez France Flying Warbirds pour illustrer les progrès phénoménaux observés lors de la seconde guerre mondiale.  Deux appareils à l'honneur, le Curtiss P-40 Warhawk de 1939 et le North American P51 Mustang de 1942.



Le  Curtiss P40 Warhawk

 Sa majestée le North American P51 Mustang

 Notez les lignes très élégantes de cet appareil, son aile à profil laminaire, son canal de refroidissement particulièrement bien conçu. 


Une équipe en plein tournage, notez qui nous avions reçu le renfort de Jean Roda et de Chiu-Yueh Blaise qui jouèrent le rôle d'assistant réalisateur.
 Petit moment de détente dans l'espace balcons du PBY Catalina


Chiu-Yueh Blaise et Jean Roda assistants réalisateur d'un jour
Le poste de pilotage du Mustang.



  
Un beau bureau non ?



Parapente près de Pau

Premier vol en parapente pour votre serviteur !
J'ai eu la chance de faire deux vols avec l'équipe de l'entreprise Nervures (fabriquant francais de Parapente) et en compagnie de Pierre Remy, l'un des dix meilleurs pilotes mondiaux. 
 Un moment magique, j'ai retrouvé les sensations du planeur avec l'aspect balcon volant en plus.

Tournage à Toulouse dans la hall de montage de l'AIRBUS A380

Aujourd'hui, tournage d'une séquence sur le site d'assemblage de l'AIRBUS A380 pour le documentaire sur l'histoire des techniques dans l'aéronautique qui sera diffusé par France 5.  Nous nous sommes donc rendus à Toulouse pour visiter l'usine Jean Luc Lagardère.

La partie avant du fuselage qui apparait dans le carcan qui permet l'assemblage des trois tronçons de fuselage et des ailes.



De gauche à droite, les trois tronçons du fuselage en attente : Le tronçon central, le tronçon arrière et le tronçon avant.


La carcan ou "moule" d'assemblage des tronçons de fuselage et des ailes. Au premier plan, une aile en attente de montage.

L'aile en attente équipée de ses becs de bord d'attaque.

Arthur sous l'aile, en arrière plan, la zone de jonction entre le pylone de moteur et l'aile.


L'emplanture de l'aile, zone de jonction entre l'aile et le fuselage. On voit bien les profilés en "T" qui raidissent le revêtement de l'aile. Ces profilés en "T" se terminent par une "palette" qui formera ferrure pour la fixation de l'aile au fuselage.


Arthur filmant un technicien d'AIRBUS en train d'ébavurer les alésages de fixation de l'aile au fuselage.

A gauche (en jaune), l'aile, à droite (en vert) le fuselage.

Les techniciens ébavurant les alésages des axes de fixation de l'aile au fuselage. La jonction est réalisées par quelques centaines d'axes ajustés entre l'aile et le fuselage.


Une fois la jonction réalisée il est possible d'entrer à l'intérieur de l'aile, c'est à dire dans le réservoir gigantesque. On se croierait dans un sous marin !
Eléments de structure sur l'arrière du fuselage. Les côtes de la baleine ! On distingue également le rail de guidage du volet hypersustentateur.
La gigantesque soute de l'A380 avant l'aménagement commercial !
Comme on peut le voir sur la plaque qui masque le hublot, nous sommes dans la "Tour de couture". C'est dans cet espace que va être réalisé l'assemblage des trois tronçons de fuselage grâce à des milliers de rivets.
Un AIRBUS prêt pour le voyage vers le site de Hambourg où seront réalisés les aménagements commerciaux. A noter les filets de protection qui permettent de détecter toute opération tardive sur le cablage. En effet, il faut déchirer le filet pour accéder au cablage !
Un point de vue particulièrement spéctaculaire. Nous sommes à la base de la dérive, sur le dessu du fuselage. Notez la taille du technicien sur l'aile de droite qui donne l'échelle.
Une très belle pièce : L'évacuation de l'unité auxiliaire de pruissance, située sur la queue de l'avion et qui permet d'alimenter les systèmes en électricité lorsque les moteurs sont éteints.
Arthur dans le cerveau de l'A380 situé sous le poste de pilotage et qui acceuille la centaine de calculateurs de l'avion.
L'A380, prototype qui a effectué les premiers vols.
C'est vraiment grand !
Très grands !
Très très grand !!
A l'intérieur, toute une instalation d'essais. 
Le poste de l'ingénieur d'essais, chef d'orchestre des essais en vol.
Le poste de pilotage.
Votre serviteur dans le poste de pilotage de l'A380